La diversification alimentaire de bébé – 2ème étape : 7 à 8 mois

La diversification alimentaire de bébé – 2ème étape : 7 à 8 mois


Catégories : Conseils puériculture , Le repas de bébé

La diversification alimentaire de bébé – 2ème étape : 7 à 8 mois

Voilà déjà 7 mois que votre bébé vous comble de bonheur. Si les débuts de la diversification alimentaire sont derrière vous, cette aventure n’en est pas moins terminée ! Votre bébé commence à exprimer davantage ses préférences et à vouloir s’autonomiser. Ajoutez à cela les dents qui poussent et voilà un quotidien qui peut s’avérer parfois explosif. L’alimentation de bébé va donc encore changer avec la découverte de nouvelles textures, de goûts et d’émotions. BÉABA® vous livre aujourd’hui ses meilleurs conseils pour réussir la deuxième étape de la diversification alimentaire, du 7ème au 8ème mois de la vie de bébé. 

Les capacités de l’enfant avant tout !

À partir de 7 mois, les besoins nutritionnels de l’enfant sont de plus en plus considérables. Toutefois, à ce stade, seul le lait maternel ou infantile est indispensable. Ne paniquez pas si votre enfant n’est pas tout à fait au même stade que celui présenté dans les magazines parentaux. L’important est que la diversification corresponde aux capacités de votre enfant et à son appétit variable. Certains ont besoin de leur biberon plus longtemps, d’autres sont impatients de s’alimenter autrement.

C’est également à cette période que vous allez connaître avec joie les poussées dentaires ! Ces dernières sont susceptibles de modifier l’appétit de votre bébé, qui, attiré par le sucré pour soulager la douleur, risque de bouder ses purées de légumes. Encore une fois, sachez que rien n’est définitif et ça ne veut pas dire que votre enfant n’aime pas les légumes. Soyez patient, continuez à proposer des purées diluées avec du lait, quitte à les faire prendre au biberon pour rassurer votre tout petit. 

L’évolution des textures

Depuis le début de la diversification, les saveurs changent. À partir du 7ème mois, on peut aussi faire évoluer les textures ! Vous pouvez passer à des plats contenant des semoules très fines puis à des céréales plus consistantes comme le boulgour, le quinoa, etc… Votre enfant pourra commencer à mastiquer, même avec très peu de dents. Un geste qu’il reproduit souvent en vous voyant faire ! 

Rappelez-vous de toujours rester à l’écoute de votre enfant : peut-être n’est-il pas encore prêt à découvrir des plats texturés. Ce n’est pas grave, ni définitif : il sera prêt quelques jours ou semaines plus tard ! La seule chose qui importe est qu’il ait suffisamment de lait pour bien grandir. Le reste, c’est du bonus pour le voir ouvrir ses petites papilles ! 

La composition d’un repas-type 

Vous pourrez vous sentir perdu dans ce flux d’informations. Que donner à manger à bébé, comment composer ses repas ? Dites-vous qu’il faut toujours respecter cette base : féculent et/ou 1 légume + 1 portion de viande/poisson/oeuf + 1 produit laitier et +/- 1 fruit. Les portions sont à adapter en fonction du repas du midi, de la collation et du repas du soir. 

Petit exemple d’un menu type dans la journée d’un bébé de 7 à 8 mois : 

Petit-déjeuner

Biberon de lait de suite

+

Farines infantiles avec gluten

Déjeuner

Purée de légumes

+

2 cuillères à café de viande/poisson/œuf mixés

+

1 cuillères à café ou 1 noisette de beurre

Biberon de lait ou petit-suisse ou yaourt pour bébé

Goûter

Biberon de lait maternel ou petit-suisse ou yaourt pour bébé

Dîner

Purée de légumes

+

Biberon de lait

+

Compote de fruits ou biberon de lait

+

Farines infantiles 

Compote de fruits

En bref ! 

L’essentiel à retenir pour cette deuxième étape de la diversification alimentaire est de s’adapter aux capacités de votre enfant et d’ajouter progressivement des aliments plus texturés à ses purées. Votre bébé devient grand, profitez pleinement de ces moments précieux de partage et de découverte !  

Et pour vous accompagner dans cette merveilleuse aventure de la parentalité, découvrez l’appli BÉABA® & Moi. Véritable coach nutritionnel pour donner le meilleur à bébé, c’est aussi et surtout une communauté engagée pour partager des recettes et échanger sur la vie de vos enfants. 

Partager ce contenu